Titiou Lecoq a fait un bébé…

Titiou Lecoq

Et je me sens trahie.

Un peu comme quand j’ai appris que dans la vraie vie, les acteurs de Roswell (ceux qui jouent Max et Liz) ne pouvaient pas se piffrer. Ou quand j’ai appris que Khaled avec son sourire jovial, eh ben en vrai il lui défonçait la gueule à Aïcha.

J’aime pas me faire avoir. Titiou, c’était l’anti-héroïne parfaite. Enfin presque. Parfaite parce que sans le sous, sans vie sociale, sans vie sentimentale (mais tellement marrante, ah, tellement marrante…). Seulement « presque » parfaite parce que, outre le fait qu’elle tenais un blog franchement top, madame se revendiquait maigre. Maigre aujourd’hui ça veut dire « corps parfait » alors j’avais un peu envie de la taper quand elle disait ça, mais pour le reste elle faisait tellement bien la looseuse que je lui pardonnais.

Avec Titiou, on avait le droit d’être feignasse, méchante, alcoolo et geek. Parce qu’on était intello. Ca ressemblait à de l’activisme anti… capitalisme, domination masculine, magazine féminin. La version pure, la version vraie (pas la version Canal+).

Et puis je l’ai entendue sur France Inter défendre son bouquin. J’ai déchanté. C’est la voix de Brigitte Lahaye que j’ai entendu plutôt que celle de Yolande Moreau (ou Eva Joly, dans un autre genre). Bref, pas très alternative en terme de féminité. Titiou minaude à mort. Elle pourrait être hôtesse de l’air. Elle a une voix super-cute.

En fait, elle est super cute. Rein que d’imaginer cette micro nana acerbe avec un bidon tout rond j’ai envie de faire ‘aaaaawwwwww’.

Voilà Titiou je voulais te dire : va falloir tout changer. T’as plus la même cible. Parce que moi les mamans qui parlent de « parasite », de suppôt de satan ou de cancer, j’y crois pas une seule seconde. C’est de la guimauve dedans. Comme tout le monde, ça se réjouit du caca bien moulé et du dernier « ga » de son rejeton.

C’est la vie, ça s’appelle être heureux, accompli, épanoui(??).  Aller, vas-y vivre ton bonheur ménager, je ne te hais point. Et je continuerai à lire ton blog. Mais rien ne sera plus comme avant.

Tit’Anne

Faites tournerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.